1594 offres de formation
Lancer une recherche
Accueil > Conseils Formation > L'habilitation au gaz

L'habilitation au gaz

La responsabilité de l’employeur est engagée dans une entreprise, vis-à-vis de ses salariés. Son obligation concerne aussi bien leur sécurité que leur santé. Dans ce cadre-là, il est important que l’évaluation des risques professionnels soit correctement faite afin que les salariés obtiennent les habilitations dont ils ont besoin pour travailler dans les meilleures conditions possibles.



Il s’agit d’une démarche de prévention qui permet de réduire les accidents du travail.


Les installations gaz

Procurant un certain confort de vie, le gaz est beaucoup utilisé pour de nombreux équipements dont l’usage est à la fois écologique, performant et économique. En solution de chauffage, il procure une chaleur agréable, il plaît également comme solution de cuisson.
Afin que des particuliers, des administrations, des collectivités et des entreprises puissent utiliser ces équipements gaz, il faut toutefois que les professionnels soient en mesure de procéder aux étapes d’installation, de mise en route, d’entretien, de maintenance et de dépose en toute sécurité. Le raccordement des nouvelles constructions doit ainsi se faire dans les règles de l’art. Ainsi, pour intervenir sur tout type d’installation gaz, un professionnel doit obligatoirement disposer d’un agrément. Il s’agit d’un gage de qualité et de conformité aux normes.
 

Les risques liés au gaz

Le principal risque lié au gaz est l’asphyxie, notamment au monoxyde de carbone qui est invisible et inodore et dont l’inhalation est très dangereuse, autant pour le professionnel que pour les futurs habitants.
En cas de mauvaise installation et/ou de mauvais entretien, des risques d’explosion peuvent être envisagés.
 

Obtenir l’habilitation gaz

La formation permet aux professionnels de maîtriser l’ensemble des réglementations de base concernant les équipement gaz et leur installation. A l’issue de la formation, un test de validation sera passé par les professionnels, à la suite de quoi l’employeur de l’entreprise remettra, ou non, une habilitation gaz à ceux disposant effectivement des capacités et compétences pour intervenir sur ces équipements gaz.
Pour en savoir plus sur les formations qu’il est possible de suivre pour obtenir cette habilitation, consultez notre rubrique formations gaz.
 

AG27 : la qualification Professionnel Gaz

Pour obtenir l’habilitation Professionnel Gaz (PG), il faut suivre la formation AG27. Cette formation convient tout particulièrement aux installateurs et ne peut être suivie que par des professionnels possédant déjà de bonnes connaissances dans le bâtiment.
La mention PG est celle qui confirme les compétences de l’entreprise vis-à-vis de ses clients aussi bien en termes de capacité :
  • d'interventions sur tous types d’équipements intérieurs raccordés au réseau gaz ;
  • d’amélioration du confort, de la sécurité et des performances des installations.
Lorsqu’un professionnel ou une entreprise dispose de la mention PG, il ou elle est en mesure de délivrer le certificat de conformité obligatoire après la pose de chaque installation gaz. Sans cette habilitation, un contrôle systématique doit être effectué par un organisme disposant de l’agrément.
La durée de cette formation est de 3 jours.
 

Durée de validité

Les équipements évoluant rapidement, cette formation d’habilitation gaz doit être passée régulièrement afin d’attester la continuité de la maîtrise réglementaire des professionnels.
Une habilitation gaz est ainsi délivrée par l’employeur pour une durée de validité de 3 ans. Sachant que le délai démarre à la date d’émission du document d’attestation.
 
  • AG28 : le renouvellement de la qualification Responsable Gaz
Une fois la période triennale écoulée, il existe une formation différente de la AG27 pour effectuer un renouvellement de qualification, il s’agit de l’AG28.
 

Qui doit obtenir une habilitation gaz ?

Pour tous les travaux de mise en service d’une chaudière gaz, mais aussi pour son entretien, sa maintenance ou son remplacement, pour effectuer un diagnostic gaz, etc., les corps de métier concernés par ce type d’intervention doivent obtenir une habilitation gaz.
Il s’agit principalement des plombiers-chauffagistes, fumistes du bâtiment, installateurs EnR (énergies renouvelables), cheministes, etc.
Il existe de nombreuses autres formations complémentaires à celle permettant d’obtenir l'habilitation gaz qui permettent de venir compléter les connaissances et les compétences de chaque professionnel : aussi bien concernant la mise en place des diagnostics réglementaires, qu’une spécialisation concernant les chaudières murales, etc.

lettre
Inscrivez-vous à la newsletter
et recevez les dossiers formations
Envoyer
-