1594 offres de formation
Lancer une recherche
Accueil > Conseils Formation > Le financement de la formation professionnelle dans le BTP

Le financement de la formation professionnelle dans le BTP


Pour maximiser les compétences professionnelles des salariés, leur faire bénéficier de dispositifs de formation est un atout pour lequel les entreprises sont épaulées au niveau financement. Une formation pro en BTP permet aussi bien à un travailleur de se spécifier encore un peu plus dans son domaine, que de renforcer ses compétences et connaissances avec les techniques et normes actuelles. L’obtention de nouveaux diplômes et certifications est également possible. Autant d’éléments qui permettront, de plus, à l’entreprise d’améliorer encore un peu plus son savoir-faire. Les formations professionnelles de ce type sont, de plus, associées à des aides financières possibles.



La formation professionnelle : fonctionnement

Dans le secteur du Bâtiment et des Travaux Publics, les métiers sont nombreux et diversifiés, tout comme le profil des entreprises : de l’auto-entrepreneur au groupe multinational. Dans ce domaine, ce sont les TPE qui recensent le plus grand nombre de structures, comprenant en effet près de 90 % des entreprises. Architecte ou maçon, électricien ou charpentier, géomètre ou conducteur de travaux, quel que soit le corps de métier exercé, chacun d’entre eux évolue rapidement avec de nouvelles techniques, de nouvelles machines, de nouveaux logiciels mais aussi avec des normes et réglementations obligatoires qui changent d’années en années.
 
Selon les thématiques des formations pro BTP choisies, les employeurs peuvent, pour certaines, bénéficier d’aides au financement par un Organisme Paritaire Collecteur Agrée (OPCA), par exemple, ou bien en signant un contrat de prévention avec la Caisse Régionale d’Assurance Retraite et de Santé au Travail (CARSAT). Les aides au financement d’une formation pro en BTP permettent :
  • de faciliter l’accès aux qualifications et diplômes ;
  • de garantir l’acquisition d’une base commune de compétences professionnelles et de connaissances techniques ;
  • de développer les possibilités de transmissions d’entreprises, voire de reprises ;
  • d’adapter les professionnels aux besoins du marché actuels, aux spécificités des nouvelles technologies, aux transformations organisationnelles, etc. ;
  • de sensibiliser tous les métiers à la construction durable ;
  • d’accroître la maîtrise du chantier et d’améliorer les compétences d’encadrement des ouvriers.
Les formations professionnelles pour les métiers du BTP sont des qualifications essentielles à la compétitivité d’une entreprise, ainsi que pour fiabiliser le parcours professionnel des travailleurs. Les organismes prenant à charge une partie du financement des formations fonctionnent aussi bien pour des formations qualifiantes comme l’obtention d’un diplôme ou d’un titre professionnel, tout comme pour des formations techniques, permettant de maîtriser la conduite d’engins spécifiques, etc.
 

Le Bâtiment et les Travaux Publics : quand se former ?

Au vu de l’évolution continuelle des normes et réglementations du BTP, certaines formations professionnelles sont jugées obligatoires, alors que d’autres sont simplement recommandées. Elles concernent aussi bien :
  • les nouvelles réglementations (concernant l’isolation phonique, thermique, etc.) ;
  • l’exercice de la profession (travail sur chantier, en hauteur, conduite d’engins, etc.) ;
  • l’acquisition de nouvelles qualifications (mention « Reconnu Garant de l’Environnement (RGE) », mesure des performances énergétiques des bâtiments, économies d’énergie, etc.) ;
  • la prévention des risques du métier (sécurité chantier, amiante, plomb, santé, etc.).
 
Financer une formation pro en BTP à ses salariés est indispensable pour garantir la qualité du travail proposé par l’entreprise mais également pour empêcher le non respect de nouvelles normes. Il existe de nombreuses formations répondant chacunes à des spécificités de chaque profession du Bâtiment et des Travaux Publics. Pour favoriser l’accès à la formation, des aides au financement sont mises en place.
 

Organiser un plan de formation

Financer une formation pro en BTP permet également de pouvoir intégrer les professionnels de l’entreprise sur des chantiers différents nécessitant ces formations et/ou qualifications. Cela est notamment vrai pour tous les chantiers liés à la transition énergétique, par exemple. Les formations permettent aux petites et grandes entreprises de pouvoir proposer des réponses plus adaptées aux clients et au besoins actuels. Elles permettront également de rendre les professionnels aptes aux chantiers de grande envergure comme celui de la généralisation de la fibre optique ou encore des chantiers du type de celui des lignes grande vitesse.
 

Les critères d’éligibilité des salariés aux formations

Si les formations sont ouvertes à toutes et à tous, le financement d’une formation pro en BTP privilégie d’abord les entreprises comptant moins de 11 salariés : les TPE ou très petites entreprises. Pour renforcer les possibilités de formation au sein de ces petites structures, les Fonds paritaires de Sécurisation des Parcours sont ainsi utilisés pour valoriser l’investissement des petites entreprises dans la formation. Outre une charge financière allégée, ce sont également la gestion des formations et les contraintes administratives les concernant qui se voient simplifiées.
Cette solution de financement ne prévoit aucune limite d’âge ni de qualification. Elle exclut toutefois les contrats en emploi d’avenir.
 

Les montants pouvant être pris en charge par un organisme tiers

Une partie des coûts pédagogiques peut être assumée par un organisme extérieur, le plafond peut varier d'une structure à l’autre et peut atteindre jusqu’à 30 € de l’heure. Il permet parfois de couvrir l’intégralité des coût pédagogiques. Ces organismes participent également sur le plan de la rémunération des salariés qui ne peuvent pas, pendant la durée de la formation, effectuer leurs missions quotidiennes. Le montant est d’environ 13 € de l’heure. Certains frais annexes sont parfois pris en charge. Attention, ces montants peuvent varier d’une année à l’autre.
 

La durée des formations éligibles

De quelques heures à plusieurs mois, la durée des formations varie en fonction du sujet de celles-ci. Pour maîtriser les techniques de résolution de problèmes correspondant aux responsabilités du manager BTP, il existe ainsi des formations durant une journée, alors que pour se reconvertir au métier de charpentier bois, il faudra compter plus de 1 000 heures. Les formations pro en BTP financées sont celles de 14 heures minimum.
 

Faire une demande de financement

Pour obtenir le financement d’une formation pro en BTP il faut généralement s’y prendre à l’avance. Ainsi, seront prises en charge en 2018 les formations dont les dossiers ont été validés le 15 décembre de l’année précédente, c’est-à-dire en 2017. Le dossier est à déposer auprès de l’organisme de financement des formations en BTP choisi. Il est possible d’organiser une action de formation individuelle ou un plan de formation collectif.
Avant de constituer le dossier, il est conseillé de se renseigner auprès d’un correspondant local. Le dossier se constitue d’une demande de prise en charge (DPC) et du programme de formation.

lettre
Inscrivez-vous à la newsletter
et recevez les dossiers formations
Envoyer
-