1594 offres de formation
Lancer une recherche
Accueil > Conseils Formation > Comment devenir plombier

Comment devenir plombier

Pour devenir plombier, il est possible de suivre une formation initiale pour accéder à la profession ou de se reconvertir en cours de carrière en suivant les formations certifiantes adéquates. Un certain nombre de formations existantes sont également à destination des plombiers en exercice puisque se former tout au long de sa carrière est primordial pour faire évoluer ses compétences au rythme de l’évolution du métier.

Pour exercer le métier de plombier, voici un aperçu des qualités et aptitudes attendues, ainsi que des idées de thématiques de formation à envisager pour une spécialisation ou une reconversion.

Les qualités nécessaires

Dans le cadre d’une formation initiale ou pour une reconversion, une offre d’emploi de plombier nécessite tout d’abord de posséder certaines qualités et compétences. Avant de vouloir être plombier, il faut d’abord être une personne disponible et mobile puisque c’est un métier qui appelle à des déplacements quotidiens. Rigoureux et organisé, le plombier est quelqu’un de méthodique qui possède d’excellentes connaissances relatives aux systèmes de circulation des fluides. Le plombier sait lire et interpréter tout type de plan, de schéma et de notice technique.
 
Un bon relationnel est indispensable pour un travail en équipe réussi, mais aussi parce que les grands chantiers se font généralement en présence de différents intervenants et que le contact avec les clients est relativement important pour les chantiers de petites tailles puisque les particuliers sont généralement à leur domicile lors de la réalisation des travaux. De bonnes capacités de coordination entre les différents intervenants seront également nécessaires lors de chantier de grande envergure impliquant divers corps de métier.
Facilité d’adaptation, esprit d'analyse et autonomie seront à développer au quotidien pour acquérir une réelle expérience dans le domaine qui mènera à davantage de responsabilités et possibilités d’évolution de carrière. La prise d’initiative est généralement appréciée. Toutefois, l’application des règles de sécurité et le respect des normes de conformité des installations ne sont pas des options.
 
Le plombier doit également être en mesure de conseiller ses clients lorsqu’ils posent des questions. De plus, il doit posséder le permis B pour pouvoir se rendre sur ses chantiers.
 

Le rôle du plombier

Le plombier peut également être nommé installateur thermique et sanitaire. Son rôle principal consiste en la mise en place de système de chauffage central et d’installation d’équipements sanitaires, de production et de distribution d'eau chaude sanitaire ou encore de VMC (ventilation mécanique contrôlée) dans les logements individuels, les copropriétés, les collectivités, les entreprises, etc. Au cours de sa carrière, le plombier sera amené à œuvrer sur des chantiers de construction comme sur des chantiers de rénovation, il se chargera également de la maintenance d’équipements qu’il a lui-même installé ou non, voire la modification de ceux-ci selon les besoins de son client.
 
Sur chantier, le plombier travaille rarement à l’extérieur mais plutôt à l’intérieur de locaux ou sous des espaces couverts.
 
Son rôle est de préparer tous les éléments dont il a besoin pour l’installation. Il se charge également de les assembler, de les poser et de les fixer. Ainsi, font partie de ses fonctions :
  • le raccordement des dispositifs installés ;
  • les réglages des équipements (et réparations éventuellement nécessaires) ;
  • la mise en service des différents éléments.
 
Le plombier change généralement de chantier au quotidien pour répondre aux besoins de ses clients sauf lorsqu’il intervient sur de gros chantiers. Il est donc amené à se déplacer tous les jours.
 

Le salaire et les débouchés

Pour commencer sa carrière, le plombier travaillera seul sur des petits chantiers où des équipements neufs seront à installer le temps d’acquérir l’expérience nécessaire pour œuvrer avec davantage d’autonomie. Pour ce genre de missions, il disposera de plans, de schémas et de consignes verbales.
Sur de plus grands chantiers, le chef d’équipe lui confie, chaque jour, les missions qu’il a à remplir dans la journée ainsi que les équipements dont il aura besoin.
 
Pour le salaire brut initial du début de votre nouvelle carrière, comptez 21 000 € par an. Ensuite, le salaire évoluera de la manière suivante :
  • 24 000 € à partir de 3 ans d’expérience ;
  • 26 0000 € à partir de 5 ans d’expérience ;
  • 29 000 € à partir de 10 ans d’expérience.
 
Pour un plombier, effectuer des opérations d’entretien, de maintenance, de dépannage et de rénovation est une première évolution de carrière en soi. Avant ces missions-là, il assistera et participera à la mise en service des installations. L’ensemble de ces missions impliquent en effet que le plombier comprenne parfaitement le fonctionnement des systèmes qu’il installe (mise en fonctionnement, arrêt, méthode de vidange, etc.).
Une évolution de carrière plus poussée impliquera des métiers comme : technicien de chantier en plomberie, plombier zingueur, contremaître, monteur en installation thermique, chef de chantier ou encore conducteur de travaux.
Un plombier souhaitant se mettre à son compte devra suivre au préalable une formation en gestion et en comptabilité.
Découvre l'étude approfondie des perspectives salariales du métier de plombier proposée par Xpair.
 

Quelle formation pour se former ou se reconvertir ?

Pour suivre une formation initiale et devenir plombier, il existe un certain nombre de formations continue qu’il est possible de suivre. Pour cela, un jeune apprenant pourra commencer par valider un BAC pro énergétique ou un CAP installateur sanitaire. Il existe également plusieurs brevets professionnels comme le BP équipement sanitaire et le BP métiers de la piscine selon la spécialité souhaitée.
 
D’autres formations diplômantes sont également à envisager :
  • un BEP technique des installations sanitaires et thermiques ;
  • un BMS bâtiment ;
  • un BM plombier sanitaire ;
  • MC zinguerie ;
  • BTS fluides énergies environnement option génie sanitaire.
Sachez toutefois que pour travailler dans le secteur public, le plombier devra obtenir un concours.
 
Dans le cadre d’une évolution de carrière, d’une spécialisation ou tout simplement pour mettre à jour vos compétences et vos connaissances, il existe également des thématiques de formations courtes qui permettront d’élargir vos aptitudes, comme :
  • de se sensibiliser à la problématique de la qualité de l’air dans les logements ;
  • de se former à la sécurité sur les chantiers de construction ;
  • d’approfondir le sujet du saturnisme et de maîtriser les démarches à suivre pour effectuer un diagnostic plomb ;
  • se perfectionner dans les terminologies propres à la construction du bâtiment ;
  • améliorer ses connaissances concernant les pathologies de la construction dans le domaine du BTP ;
  • ou encore acquérir le vocabulaire technique de tous corps d'états ;
  • etc.

lettre
Inscrivez-vous à la newsletter
et recevez les dossiers formations
Envoyer
-