1594 offres de formation
Lancer une recherche
Accueil > Conseils Formation > Comment devenir maçon

Comment devenir maçon

Vous souhaitez vous reconvertir au métier de maçon ou tout simplement vous spécialiser dans votre domaine d’intervention actuel. Pour cela voici les qualités nécessaires ainsi que des idées de formations possibles pour exercer le métier de maçon. Les débouchés sont importants pour ce corps de métier.


Les qualités nécessaires

Certaines compétences physiques sont essentielles pour exercer le métier de maçon : sens de l’équilibre et bonne santé sont en effet indispensables. En complément, un bon relationnel est préférable, puisque le métier de maçon implique un travail d’équipe très important, qui nécessite un esprit d’équipe indispensable à la bonne réalisation des chantiers, dans les délais impartis. Le maçon connaît les règles de sécurité et les respecte en permanence. La mobilité ne doit pas être un problème pour lui puisque son lieu de travail change au fur et à mesure des chantiers.
Curieux et dynamique, le maçon aime bouger et travailler en extérieur. Patient et doté d’une grande habileté manuelle, le maçon est aussi quelqu’un d’ingénieux et d’endurant qui connaît parfaitement les techniques et méthodes de travail liées au métier.
 

Le rôle du maçon

Le maçon est l’un des premiers intervenants sur le terrain lorsque débute un chantier de construction. Il s’occupe en effet d’installer les fondations et les éléments porteurs des futurs bâtiments, qu’il s’agisse de maisons, d’immeubles ou d’entreprises et autres industries : on parle ici du gros oeuvre. Dalles, murs, cloisons, poutrelles et planchers n’ont donc aucun secret pour lui. Le maçon oeuvre aussi bien sur des chantiers de construction que sur des chantiers de rénovation. Il travaille à partir de plans qui lui sont fournis avant que ne débute le chantier.
 
Le maçon travaille aussi bien des matériaux comme le béton armé, que les briques ou les pierres. Pour cela, il utilise diverses machines telles que les bétonnières et divers autres outils mécaniques. Cela implique une évolution significative du métier et des méthodes de travail qui n’ont désormais plus rien à voir avec les techniques traditionnelles. En effet, dans la construction industrielle, le maçon travaille des armatures, réalise des moules et des coffrages, etc. Alors que dans la construction traditionnelle, il utilise ciment et mortier comme liants pour tout ce qui est briques, pierres et parpaings.
Sur un chantier, le maçon peut aussi bien travailler en hauteur depuis un échafaudage qu’en profondeur dans des excavations.
 

Le salaire et les débouchés

En début de carrière, le maçon exerce généralement pour une entreprise de BTP (bâtiment et des travaux publics), et plus précisément dans les entreprises de maçonnerie, qui le déploie sur des chantiers au fur et à mesure des besoins. Le maçon doit être relativement mobile puisque certains chantiers peuvent l'amener à travailler à des centaines de kilomètres de son domicile pendant plusieurs mois.
Selon la taille du chantier, le maçon peut également être amené à travailler seul.
 
Pour le salaire brut initial du début de votre nouvelle carrière, comptez 20 000 € par an. Ensuite, le salaire évoluera de la manière suivante :
  • 22 000 € à partir de 3 ans d’expérience ;
  • 24 000 € à partir de 5 ans d’expérience ;
  • 27 000 € à partir de 10 ans d’expérience.
 
Une évolution de carrière sera également envisageable après plusieurs années de pratique, le maçon peut généralement devenir chef d’équipe, en suivant une formation adaptée. S’il le souhaite il peut aussi se mettre à son compte en tant qu’artisan.
 

Quelle formation pour se former ou se reconvertir ?

Si vous souhaitez simplement suivre une formation courte pour remettre à jour vos compétences, tournez-vous vers :
  • la maîtrise de nouvelles compétences techniques, mais aussi juridiques et organisationnelles vous permettant d’obtenir les qualités nécessaires pour bien organiser la phase amont d’un chantier ;
  • acquérir les compétences pour une nouvelle offre de service en apprenant, par exemple, à maîtriser le processus de réalisation d’une isolation thermique.
 
Pour acquérir une véritable formation de maçon vous permettant de vous reconvertir au métier de maçon, il existe diverses formations longues, qualifiantes ou diplômantes, vous permettant également d’évoluer dans votre carrière de maçon. Voici quelques thématiques qui pourraient vous intéresser :
  • les formations qualifiantes menant au métier de maçon ;
  • un maçon intéressé par le patrimoine peut se spécialiser dans les bâtiments anciens ;
  • un maçon cherchant à s'installer à son compte peut suivre une formation aidant à la création d’entreprise ;
  • les formations permettant au maçon de devenir chef d’équipe en performance énergétique du bâtiment ;
  • un maçon peut aussi se spécialiser dans d’autres domaines de compétences comme la construction de réseau d’assainissement en travaux publics, par exemple, la maîtrise des compétences nécessaires à la maîtrise du béton armé et des chantiers de gros-oeuvre, etc.

lettre
Inscrivez-vous à la newsletter
et recevez les dossiers formations
Envoyer
-