1594 offres de formation
Lancer une recherche
Accueil > Conseils Formation > Comment devenir conducteur de travaux

Comment devenir conducteur de travaux

Les missions du conducteur de travaux sont caractérisées par la gestion du chantier sous tous ses aspects. Il s’agit notamment des secteurs juridiques, commerciaux, techniques, etc. Pour se reconvertir au métier ou tout simplement pour évoluer dans sa carrière et changer de poste au sein des métiers du BTP, suivre une formation courte ou longue est fortement recommandé.


Les qualités nécessaires

Pour mener à bien ses missions, le conducteur de travaux doit posséder certaines qualités innées et autres compétences qu’il peut développer et entretenir. Ainsi, un bon relationnel, comme dans de nombreux métiers, est indispensable. Son charisme est incontournable également, car il doit se faire écouter par les équipes à qui il donne des instructions et qui sont sous sa responsabilité.
Dynamique, le conducteur de travaux aime bouger et est énormément présent sur le chantier. Il a un poste à responsabilité. Habile et diplomate, il sait régler les problèmes efficacement et calmement, qu’il s’agisse d’un conflit entre collègues ou d’un problème de manque de fournitures en matériels pour la bonne réalisation des travaux. Prendre la meilleure décision en fonction d’une situation donnée est une tâche aisée pour le conducteur de travaux. Rigoureux et curieux, il a le sens de l’organisation et aime la gestion de personnel et de projets.
 

Le rôle du conducteur de travaux

Le conducteur de travaux a diverses missions sur le chantier. En effet, il tient de sa responsabilité que le délai de livraison de l’ouvrage soit respecté en fonction de ce qui a été précisé, en amont, dans le devis. Il doit aussi s’assurer que le budget fixé au départ ne soit pas dépassé.
En amont du chantier, le conducteur de travaux se charge des préparations. Ainsi, c’est lui qui joue le rôle d’intermédiaire entre l’ensemble des intervenants qui vont se rendre sur le chantier pour effectuer ce que leur spécialité impose. Le conducteur de travaux est donc en relation avec les architectes qui préparent les plans du chantier avant que les travaux ne commencent. Ensuite, il travaille en relation étroite avec les chefs d’équipes et les chefs de chantier pour gérer au mieux les équipes. Selon la taille des chantiers, il y a donc un ou plusieurs conducteurs de travaux.
 
Les prestataires avec lesquels le chantier sera réalisé dépend également de son choix. C’est à lui de déterminer la quantité de main d’oeuvre et de matière première nécessaire. Il doit s’occuper de l’ensemble des démarches administratives en amont du chantier, mais également pendant toute la durée de celui-ci. Le conducteur de travaux se charge aussi de mettre en place le planning des équipes. Et c’est à lui de prendre les bonnes décisions pour que les conséquences d’un problème, comme la panne d’un engin ou le manque de pièce, n'entraîne pas un retard dans les délais de livraison de l’ouvrage.
Lorsqu’il y a un besoin de main d’oeuvre, il est présent lors de l’évaluation des potentielles recrues et se charge de choisir lesquelles conviennent ou non au poste.
 

Le salaire et les débouchés

Lorsque vous avez exercé plusieurs années dans le secteur du BTP, quel que soit votre poste, il est généralement possible avec l’expérience, éventuellement complétée par quelques formations, d’évoluer vers le poste de chef de chantier, puis de conducteur de travaux au sein de l’entreprise pour laquelle vous travaillez déjà. Sinon, vous trouverez des offres d'emploi sur Batiactu Emploi.
 
Pour le salaire brut initial du début de votre nouvelle carrière, comptez 32 000 € par an. Ensuite, le salaire évoluera de la manière suivante :
  • 35 000 € à partir de 3 ans d’expérience ;
  • 38 000 € à partir de 5 ans d’expérience ;
  • 43 000 € à partir de 10 ans d’expérience.
 
Une évolution de carrière sera également envisageable après plusieurs années de pratique : le conducteur de travaux pourra devenir directeur de travaux, chargé d’études ou encore technicien méthodes. Après plusieurs années à ce poste, il pourra alors accéder au poste de directeur d’agence, devenir responsable d’un bureau d’études, créer sa propre entreprise ou encore devenir directeur de production dans un groupe.
 

Quelle formation pour se former ou se reconvertir ?

Pour trouver la formation qui vous convient voici quelques idées de thématiques qui vous aideront à vous orienter parmi vos possibilités pour évoluer vers le métier de conducteur de travaux. La première étape d’évolution de carrière passe généralement par le poste de chef de chantier, ce qui vous permet d’acquérir un certain nombre de nouvelles compétences.
 
Une fois à ce poste, vous pourrez envisager le chef de conducteur de travaux en suivant des formations plus ou moins longues pour :
  • vous perfectionner dans la manière de gérer au mieux une équipe ;
  • apprendre des techniques efficaces et productives de management ;
  • faire une mise à jour de vos compétences en termes de législations en vigueur (nouvelles et anciennes) ;
  • se spécialiser dans un secteur particulier (l’éco-construction par exemple, dans les terrassements, dans le gros-oeuvre, les constructions neuves, etc).

lettre
Inscrivez-vous à la newsletter
et recevez les dossiers formations
Envoyer
-