1594 offres de formation
Lancer une recherche
Accueil > Conseils Formation > Comment devenir charpentier

Comment devenir charpentier

Suivre quelques jours de formation, lorsqu’on est déjà charpentier, pour se perfectionner dans un domaine bien précis comme le dessin assisté par ordinateur, la restauration de bâtiments patrimoniaux, l’éco-construction, la manière de créer son entreprise, etc., ou bien suivre une formation diplômante pour se reconvertir et accéder au métier de charpentier, voici les qualités nécessaires ainsi que les thématiques de formation envisageables.


Les qualités nécessaires

Le futur charpentier doit aimer travailler en extérieur et se déplacer sur les chantiers. Mobile et rigoureux, il est précis, habile et aime travailler de ses mains. Patient et curieux, une bonne capacité d’analyse et un goût prononcé pour le bricolage lui sont nécessaires.
Une part d’inventivité est également importante pour les créations sur-mesure qu’il est amené à réaliser. Le charpentier doit aussi aimer travailler en équipe puisqu’il est rarement seul sur un chantier, qu’il doit parfois partager avec d’autres corps de métier oeuvrant simultanément.
Le charpentier connaît parfaitement tous les matériaux qu’il est susceptible d’utiliser ainsi que les techniques relatives à leurs exploitations.
 
Polyvalent, il est conscient des règles de sécurité à tout moment puisqu’il travaille avec des machines dans son atelier et en hauteur sur le chantier. Il n’a pas le vertige et n’éprouve aucune crainte à travailler depuis le toit d’une maison. Toutefois, il est prudent lorsqu’il travaille.
Le charpentier sait lire des plans de construction pour pouvoir fabriquer ce qui est demandé par le client étant passé par un architecte, mais il sait aussi réaliser des plans, puisque parfois il n’y a pas d’intermédiaire entre lui et le client. De plus, il doit désormais être en mesure d’utiliser les logiciels de PAO (présentation assistée par ordinateur) et de CAO (conception assistée par ordinateur).
 

Le rôle du charpentier

Le charpentier a un rôle clé puisqu’il s’occupe de la structure d’une partie d’un bâtiment. Le charpentier bois travaille à partir de plans de constructions qu’il peut avoir dessiné lui-même ou qu’un architecte lui a fourni. Il reproduit ensuite les formes de la charpente sur des matériaux en contreplaqué avant préparer le bois. Ensuite, il se rend sur le chantier où il procède à la pose de la charpente.
Toutefois, son métier ne se limite pas aux charpentes des maisons, en effet, il s’occupe de tout type de construction en bois, ainsi il peut également être amené à travailler pour la confection d’un chalet, l’élaboration d’un escalier sur-mesure, de planchers, de tous types d'ossatures en bois, de poutres, etc. Il peut aussi être chargé de s’occuper d'anciennes charpentes à restaurer.
Outre les éléments de la charpente, il se charge également de l’habillage en façonnant des lambris, garde-corps, etc.
Par tradition, le charpentier traite le bois, matériau naturel, pour confectionner les charpentes. Toutefois, le métier s’étend aujourd’hui également au métallique. Ainsi, le charpentier métallique est spécialisé dans des ouvrages variés comme les structures de ponts, d’usines, d’immeubles, etc. Le métier reste similaire puisqu’il fabrique la structure, l’assemble et la pose sur le chantier, en hauteur.
 

Le salaire et les débouchés

Si les débouchés sont principalement au sein de petites entreprises, après plusieurs années d’expérience, le charpentier pourra s’installer à son compte. Le secteur du bâtiment est actuellement porteur et le métier de charpentier a l’avantage d’offrir aux personnes polyvalentes, aussi bien la possibilité de concevoir et fabriquer leur ouvrage, que de réaliser la pose et de pouvoir ainsi voir et participer à la réalisation de l’ouvrage du début à la fin. La majorité des offres d’emploi de charpentier sont en CDI, mais il y a des demandes de charpentier en intérim pour faire face à un regain d’activité !
 
Pour le salaire brut initial du début de votre nouvelle carrière, comptez 20 000 € par an. Ensuite, le salaire évoluera de la manière suivante :
  • 22 000 € à partir de 3 ans d’expérience ;
  • 24 000 € à partir de 5 ans d’expérience ;
  • 27 000 € à partir de 10 ans d’expérience.
 
Une évolution de carrière sera également envisageable après plusieurs années de pratique : avec une spécialisation dans un domaine comme l’éco-construction ou le dessin. Il lui sera également possible d’accéder à des postes d’encadrement.
 

Quelle formation pour se former ou se reconvertir ?

Pour se reconvertir au métier de charpentier bois, il est possible de suivre des formations qualifiantes sur une année. Il est ainsi possible :
  • de suivre des formations préparatoires à l’entrée dans des formations du bâtiment ;
  • ou d’entrer directement dans une formation qualifiante ou diplômante pour exercer le métier de charpentier bois, de monteur en construction bois, de technicien métreur en charpente bois, etc.
 
Pour se former, il est aussi possible, pour un charpentier en exercice, de se perfectionner plus spécifiquement dans un domaine comme :
  • l’éco-construction ;
  • la conception d’escalier ;
  • la construction des ossatures en bois ;
  • la restauration de bâtiments patrimoniaux ;
  • le dessin assisté par ordinateur ;
  • le soudage et les charpentes métalliques, etc.
 
Il existe notamment des formations courtes permettant de mettre à jour ses connaissances relatives à la maîtrise des logiciels CAO et PAO. Certaines formations complémentaires aident également :
  • à devenir chef d’équipe ou chef d’atelier ;
  • les charpentiers souhaitant se mettre à leur compte à créer leur entreprise.
 
A voir : formation de travail du bois sur Batiactu.

lettre
Inscrivez-vous à la newsletter
et recevez les dossiers formations
Envoyer
-